Je l'entends souvent : Comment fait-on pour communiquer quand on est ingénieur, que les sujets que nous abordons sont ultra techniques, que nous avons des pages et des pages de data à communiquer... La communication humaine n'est pas à géométrie ...

Click here to read this mailing online.

Your email updates, powered by FeedBlitz

 
Here is a sample subscription for you. Click here to start your FREE subscription


Le blog de François Maurin"Le blog de François Maurin" - 5 new articles

  1. Et si c'est technique ?
  2. Le journal du Soft...
  3. Procrastination...
  4. Plus, toujours plus...
  5. Sans le moindre effort !
  6. More Recent Articles

Et si c'est technique ?

Je l'entends souvent : Comment fait-on pour communiquer quand on est ingénieur, que les sujets que nous abordons sont ultra techniques, que nous avons des pages et des pages de data à communiquer...
La communication humaine n'est pas à géométrie variable et il n'existe pas de façon particulière de communiquer pour les ingénieurs et les techniciens...
La communication humaine ne change pas suivant le degré de technicité de vos métiers et si vous pratiquez un métier technique il va falloir vous adapter à ce qu'exige la communication humaine et non l'inverse !
Communiquer sur un sujet technique ne change rien aux fondamentaux de la communication.
Le premier de ces fondamentaux est que l'Homme ne sait pas retenir, "processer" et mémoriser les listes de data, les empilements de bullet-points, les tableaux techniques, les courbes dans tous les sens et les photos floues de tuyaux éclatés ou de forages avortés.
Donc, si vous avez de tout cela à transmettre à vos auditoires, mettez tout ça dans un document que vous leur remettrez plus tard, mais ne le présentez pas, ne le mettez pas sur une slide et comprenez que de le lire ne fera que les ennuyer...


   
    

Le journal du Soft...

Vous voulez mon avis : arrêtons d'appeler la communication, la prise de parole en public, la négociation, le leadership et tout ce qui touche au développement de l'individu : des SOFTskills.
Ces aptitudes ne sont pas plus Soft que les sciences de l'ingénieur ne sont Hard...
Ce sont là des compétences qui vous seront au moins aussi utiles que de savoir résoudre une intégrale, voire même plus.
Donc plus de soft ou de hard, mais un individu complet, formé pour interagir, manager, comprendre une situation de communication autant qu'un problème technique...


   
    

Procrastination...

Si vous vous êtes fixé un objectif, quelle qu'en soit la nature, il est possible que commencer d'avancer vers celui-ci s'avère plus difficile que vous ne le pensiez… Il est possible que vous découvriez qu'il existe des dizaines, des centaines de choses plus intéressantes à faire que de réussir et accomplir ce que vous aviez en tête. C'est le démon de la procrastination. Autrement dit, l'art de remettre au lendemain ce qui pourrait être fait dans l'instant.
La procrastination, comme le stress, ne parle pas de vous et de qui vous êtes, mais de notre évolution et de la manière dont l'être humain s'est construit au fil des siècles et des millénaires.
La procrastination vient de cette nécessité de satisfaction immédiate que l'animal qui est en nous cherche dans tout ce qu'il fait. Il y a bien un singe qui sommeille en nous et ce singe ne sait pas planifier sur le long terme et ne comprend pas l'intérêt de travailler à quelque chose qui ne produira le contentement si recherché que dans plusieurs semaines, voire plusieurs mois… Pour cela, le singe vous place sur des voies différentes où ce contentement immédiat semble exister : surfer le Net et vous donner l'illusion d'apprendre des choses fascinantes, les jeux idiots (candy bidule et crash machin…) ou encore les réseaux sociaux, rechercher quantité de "Like" et de commentaires sous votre dernière photo de vacances… bref, tout ce qui vous éloigne du vrai travail et qui consiste en fait à s'amuser à un moment ou cela ne devrait pas être au programme. Résultat : un affreux sentiment de culpabilité et de temps perdu. Pourtant, en dépit de ce mal-être, il reste difficile voire impossible de résister à cet appel, parce que cet appel existe en nous depuis des millions d'années.
Que faire ?
Commencer et ne pas lâcher ! Le singe cherche le contentement. Il est possible de le lui donner plus vite que vous ne le pensez et certainement plus rapidement que lui ne le pense. Commencer à travailler et très vite, le sentiment d'avancer, d'aller vers l'utile et l'intelligent vous gagnera et à la place de la culpabilité s'installera le sentiment du devoir accompli…

Commencez ! Maintenant ! 
   
    

Plus, toujours plus...

Nous sommes programmés pour accumuler. Parceque cette accumulation représentait une certaine sécurité... plus de grains pour passer l'hiver est devenu plus de confort, de richesse, de consommation. Mais la sécurité n'est plus dans l'accumulation. La sécurité est dans les justes proportions, dans l'équilibre entre ce dont nous avons besoin et ce qui est mis à notre disposition... 

   
    

Sans le moindre effort !

Vous voulez donner une meilleure présentation aujourd'hui que celle que vous avez donnée hier ? Sans travailler, sans fournir le moindre effort ? C'est possible ! 
A qui allez-vous parler aujourd'hui ? Vraiment, qui sont-ils, d'où viennent-ils, quelles sont leurs préoccupations ? 
Et préparez une présentation qui soit vraiment pour eux, et pas ce jeux de slides qui traînent sur le bureau de votre ordinateur depuis des mois. 
Faites cela et vous serez meilleur !!
Bien meilleur !

   
    

More Recent Articles


Click here to safely unsubscribe from "Le blog de François Maurin."
Click here to view mailing archives, here to change your preferences, or here to subscribePrivacy